Maîtrise en sciences de l’architecture

À propos du programme

Le programme de maîtrise en sciences de l’architecture s’adresse aux étudiants intéressés à la recherche et à ceux qui désirent se préparer à la poursuite d’études au doctorat. Il permet aux titulaires d’un diplôme de premier cycle pertinent au champ de recherche choisi d’acquérir une connaissance approfondie de la recherche en architecture et la maîtrise de méthodes de recherche appropriées au développement des connaissances dans ce champ. Il a pour objectifs généraux :

  • de permettre à l’étudiant d’approfondir ou d’acquérir une nouvelle formation dans le domaine de l’architecture et de ses champs connexes;
  • d’avoir une perception claire et critique des réalités complexes de la pratique professionnelle;
  • d’acquérir un esprit de recherche.

La maîtrise en sciences de l’architecture avec mémoire est offerte dans les champs de recherche suivants :

  • habitat, culture et forme urbaine
  • ambiances physiques et pensée constructive
  • approches informatiques en simulation et conception
  • méthodologies de design, programmation et évaluation architecturales
  • théories de l’architecture

Les projets de recherche, de création et de coopération avec des milieux locaux et internationaux sont le plus souvent subventionnés par des organismes reconnus (ACDI, FQRSC, FQRNT, CRSH, SCHL, SHQ, etc.). Plusieurs chercheurs sont également membres de centres de recherche reconnus (CRAD, CRIB, CÉLAT, CIÉRA). À votre admission, en collaboration avec la directrice de programme, vous identifierez un champ de recherche et un professeur qui accepte d’agir à titre de directeur de recherche. Vous définissez votre sujet de recherche et de mémoire en collaboration étroite avec votre directeur selon vos intérêts partagés.

Possibilités de carrières

La maîtrise en recherche menée conjointement avec la maîtrise professionnelle en architecture (M Arch) peut donner accès à la profession d’architecte (après avoir rempli les exigences de l’ordre professionnel). Employeurs

  • Agences de consultants, d’architectes, d’urbanistes, consortiums multidisciplinaires
  • Gouvernements, agences publiques, ONG
  • Centres, groupes et instituts de recherche

La maîtrise de recherche en architecture peut vous mener à des études de doctorat dans des domaines connexes et variés.

Enseignement et approche pédagogique

Les axes d’enseignement et de recherche développés à l’École d’architecture répondent à des besoins spécialisés, tant au Québec qu’à l’étranger. Les recherches menées sur l’étalement urbain et les banlieues, l’énergie et l’intégration des ambiances physiques, l’application de nouvelles technologies, la coopération internationale, la transformation du patrimoine religieux bâti et la programmation architecturale, pour n’en nommer que quelques-unes, correspondent à des domaines prioritaires des sociétés. La formation à la maîtrise en architecture est de plus en plus valorisée par les employeurs. En effet, ce diplôme de maîtrise vous apporte une profondeur que les employeurs ne retrouvent pas nécessairement chez les diplômés du baccalauréat en misant sur l’approfondissement de vos capacités d’analyse, des vos habiletés en communication orale et écrite, de votre esprit d’analyse, etc.

Choix de cours et cheminement

Un programme de 45 crédits :

  • 9 crédits obligatoires
  • 36 crédits aux choix

Activités de formation communes (liste de cours non officielle, non exhaustive et assujettie à changement)

  • Introduction à la recherche
  • Recension des écrits
  • Urbanisation et urbanisme
  • Villes et aménagement
  • Travaux pratiques
  • Recherche individuelle
  • Projet international en architecture et urbanisme
  • Études et lectures dirigées
  • Méthodes en CAO
  • Sujets spéciaux (architecture)
  • Morphologie et syntaxe des milieux bâtis
  • Design urbain: concepts et méthodes
  • Forme urbaine et pratiques culturelles
  • Sujets spéciaux (architecture)
  • Morphologie et syntaxe des milieux bâtis
  • Design urbain: concepts et méthodes
  • Forme urbaine et pratiques culturelles
  • Recherche, développement et création en construction
  • Programmation et évaluation architecturales
  • Ambiances physiques architecturales et urbaines
  • Histoire, théories et pratiques en conservation
  • Méthodes en architecture virtuelle et fabrication numériques
  • Architecture, urbanisme et coopération internationale
  • Théories et interprétation en architecture
  • Études en architecture
  • Domestication de l’espace
  • Nature et culture: esthétique du paysage et théories du site

Recherche L’étudiant doit réaliser toutes les activités de recherche prévues dans son programme :

  • Activité de recherche – mémoire 1
  • Activité de recherche – mémoire 2
  • Activité de recherche – mémoire 3
  • Activité de recherche – mémoire 4

Maîtrises simultanées

Cette maîtrise peut être suivie simultanément :

L’inscription simultanée permet, pour une scolarité totale de 72 crédits, d’acquérir la formation et le grade requis pour devenir architecte (M. Arch.), ainsi qu’une formation spécialisée en recherche et le grade associé (M. Sc). En savoir plus sur les maîtrises simultanées

Domaines de recherche

Les professeurs de l’École d’architecture sont activement engagés dans des projets de recherche, de création artistique et de coopération avec les milieux locaux et internationaux. La plupart d’entre eux sont rattachés à des équipes de recherche établies ou en émergence et plusieurs sont membres de centres de recherche reconnus, notamment le Centre de recherche en aménagement et en développement (CRAD), le Centre interdisciplinaire d’études et de recherches sur les autochtones (CIERA) et le Centre Interuniversitaire de recherche sur le cycle de vie des produits, précédés et services (CIRAIG). Au cours des huit dernières années, les professeurs ont obtenu plus de 5 000 000 $ en subventions et commandites de recherche. Ces recherches sont régulièrement financées par l’Agence canadienne de développement international (ACDI), le Centre de recherche pour le développement international (CRDI), le Fonds québécois de recherche sur la nature et les technologies (FQRNT), le Fonds québécois de recherche sur la société et la culture (FQRSC), le Conseil de recherche en sciences humaines du Canada (CRSH), le Conseil de recherche en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG), la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL), la Société d’habitation du Québec (SHQ), l’Institut de recherche en santé du Canada (IRSC), l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), le programme des chaires de recherche du Canada, ainsi que dans le cadre de commandites de recherche avec des ministères, des municipalités et des entreprises privées. Les domaines de recherche privilégiés à l’École d’architecture sont :

  • Habitats, culture et forme urbaine. Ce thème regroupe les recherches menées sur l’histoire et la genèse des formes urbaines, sur la conservation et la requalification des ensembles architecturaux et urbains, sur la typomorphologie des bâtiments et des tissus résidentiels, sur l’habitat et les pratiques interculturelles, ainsi que sur l’évolution des conditions d’habitation depuis les sociétés industrielles. Il comporte également un volet en coopération internationale et en création.
  • Ambiances physiques et pensée constructive. Ce thème fait référence, d’une part, au contrôle et à la perception des ambiances physiques dans leurs dimensions thermique, lumineuse et acoustique, incluant les questions de confort physique et psychologique. D’autre part, il traite de la pensée constructive en architecture en lien avec les matériaux, les techniques et la tectonique.
  • Approches informatiques en simulation et conception. Ce thème inclut les questions liées à la modélisation 3D et aux techniques de rendu, à la représentation des connaissances et interfaces, ainsi qu’aux systèmes d’aide à la conception, simulation et visualisation.
  • Méthodologie de design, programmation et évaluation architecturales. Ce thème fait appel aux concepts et méthodes dans le domaine des rapports personnes-milieux. Il s’intéresse à l’évaluation, la transformation et l’adaptation de types architecturaux selon les besoins de la société et différents enjeux humains, organisationnels, environnementaux et culturels.
  • Théories en architecture. Ce thème inclut un vaste ensemble de considérations à caractère spéculatif et réflexif. Il s’intéresse à la genèse et à l’histoire des idées et cherche principalement à en comprendre la teneur et la portée, ainsi qu’à en évaluer la pertinence pour la discipline.

Ces domaines sont pris en charge par six groupes de recherche, dont les activités sont aussi étroitement liées avec les champs de recherche du programme de maîtrise en sciences de l’architecture (M. Sc) et les concentrations du programme de maîtrise en architecture (M. arch.).

Groupes et chaires de recherche

Consultez la page de présentation des groupes et laboratoire de recherche s’y rattachant :

  • Groupe interdisciplinaire de recherche sur les banlieues (GIRBa)
  • Groupe de recherche en ambiances physiques (GRAP)
  • Groupe Habitats + cultures
  • Groupe d’études tectoniques contemporaines (Groupe Etc)
  • Laboratoire sur l’identité par la modélisation architecturale (LIMA)