Maîtrise en design urbain

À propos du programme

Le programme spécialisé de maîtrise en design urbain s’adresse aux titulaires d’un diplôme de premier cycle en architecture, architecture du paysage, design de l’environnement ou urbanisme.

Il aborde la pratique professionnelle dans la perspective de l’aménagement viable, en favorisant l’adoption d’attitudes responsables à l’égard des habitants, des collectivités et de l’environnement. Il engage aussi la réflexion sur les transformations rapides qui affectent les milieux de vie et stimule la mise au point d’outils d’analyse et la recherche de modes d’intervention qui favorisent le maintien de l’identité des lieux, l’essor culturel et social de leurs habitants et la viabilité du développement à long terme.

Le design urbain commande une bonne connaissance de la société urbaine, des processus socioéconomiques qui forgent les villes, des institutions et instruments qui régissent l’urbanisme, qu’ils soient politiques, légaux ou financiers, ainsi que des processus écologiques propres à l’environnement urbain.

Il a aussi son propre corps de connaissances en morphologie et ses propres méthodes et outils d’intervention en design. La formation en design urbain est multidimensionnelle et repose sur l’intégration de connaissances variées lors de l’élaboration de projets.

Le programme a pour objectifs généraux :

  • de permettre l’acquisition d’une connaissance approfondie de ce champ de l’activité professionnelle et d’une formation poussée à l’analyse, à la synthèse et à l’évaluation critique des milieux urbains;
  • de connaître la nature, les fondements théoriques, les finalités et les limites du design urbain comme champ de connaissances et de recherche;
  • de savoir utiliser une diversité d’approches conceptuelles et méthodologiques pour la conception de projets de design urbain et pour l’élaboration d’outils de contrôle de la forme urbaine;
  • de développer des attitudes responsables sur les plans culturel et environnemental dans l’approche des problèmes d’aménagement.

Possibilités de carrière

La maîtrise conjointe en design urbain et aménagement du territoire et développement régional donne accès à la profession d’urbaniste (après avoir rempli les exigences de l’ordre professionnel).

Employeurs

  • Agence d’architectes, d’urbanistes, d’architectes du paysage, consortiums multidisciplinaires et autres consultants
  • Villes, municipalités et MRC
  • Gouvernements, ministères, agences publiques, ONG
  • Entreprises de conception et de design variées

Enseignement et approche pédagogique

Le programme de maîtrise en design urbain, pionnier au Canada, vous assure une formation pratique qui s’oriente sur des projets concrets et qui font écho à des besoins et des préoccupations issus des milieux. Vous aurez donc l’occasion d’entrer en contact avec des communautés aux niveaux local, régional et international pour définir des problèmes à aborder.

Vous serez plongés dans des situations réelles où faire l’expérience d’approches innovantes à la création tout en collaborant avec des intervenants de divers secteurs publics, privés et communautaires (Laboratoire de design urbain, Projet international en architecture et urbanisme, École de terrain en patrimoine bâti et paysages culturels).

Choix de cours et cheminement

Un programme de 45 crédits :

  • 9 crédits obligatoires
  • 36 crédits aux choix

Activités de formation communes
(liste de cours non officielle, non exhaustive et assujettie à changement)

  • Cadre institutionnel québécois de l’aménagement
  • Introduction à la recherche
  • Laboratoire de design urbain
  • Projet de fin d’études en design urbain
  • Essai
  • Morphologie et syntaxe des milieux bâtis
  • Design urbain: concepts et méthodes
  • Forme urbaine et pratiques culturelles

Choisir un cours dans au moins deux des catégories thématiques

ASPECTS ÉCOLOGIQUES DU DESIGN URBAIN
Études d’impacts sur l’environnement
Écologie et aménagement

ASPECTS DU DESIGN URBAIN LIÉS AU TRANSPORT

AME 6001 – Transports : problèmes et perspectives
AME 6006 – Séminaire: les transports, l’environnement et la sécurité

ASPECTS ÉCONOMIQUES DU DESIGN URBAIN
AME 6000 – Développement régional et local
AME 6005 – Gestion et aménagement

3 à 6 crédits parmi :

  • Villes et aménagement
  • Théories et pratiques de l’urbanisme
  • Morphologies urbaines et interventions sur la ville
  • Recherche individuelle
  • Ambiances physiques architecturales et urbaines
  • Histoire, théories et pratiques en conservation
  • Architecture, urbanisme et coopération internationale
  • Nature et culture: esthétique du paysage et théories du site
  • Patrimoine bâti et paysages culturels in situ

Maîtrises simultanées

Cette maîtrise peut être suivie simultanément :

L’inscription simultanée permet, pour une scolarité totale de 72 crédits, d’acquérir :

  • la formation et le grade requis pour devenir architecte (M. Arch.), ainsi qu’une formation spécialisée en design urbain et le grade associé (M. Sc); ou
  • la formation spécialisée en design urbain et le grade associé (M. Sc), ainsi que la formation à la maîtrise en aménagement du territoire et développement régional, à l’École supérieure d’aménagement et de développement (ESAD), pour avoir accès à la profession d’urbaniste.

En savoir plus sur les maîtrises simultanées

Domaines de recherche

Les professeurs de l’École d’architecture sont activement engagés dans des projets de recherche, de création artistique et de coopération avec les milieux locaux et internationaux. La plupart d’entre eux sont rattachés à des équipes de recherche établies ou en émergence et plusieurs sont membres de centres de recherche reconnus, notamment le Centre de recherche en aménagement et en développement (CRAD), le Centre interdisciplinaire d’études et de recherches sur les autochtones (CIERA) et le Centre Interuniversitaire de recherche sur le cycle de vie des produits, précédés et services (CIRAIG).

Consulter la page de présentation des domaines de recherche à l’École

Groupes et chaires de recherche

Consultez la page de présentation des groupes et laboratoire de recherche s’y rattachant :

  • Groupe interdisciplinaire de recherche sur les banlieues (GIRBa)
  • Groupe de recherche en ambiances physiques (GRAP)
  • Groupe Habitats + cultures
  • Groupe d’études tectoniques contemporaines (Groupe Etc)
  • Laboratoire sur l’identité par la modélisation architecturale (LIMA)