Baccalauréat en architecture (B. Sc. Arch)

Foire aux questions

Quelles sont les différences et les atouts de l’École d’architecture de l’Université Laval par rapport aux autres universités ?

Parmi le corps professoral,  la plupart possèdent un Ph.D en architecture dans des domaines de recherche de pointe en architecture.  Ces professeurs-chercheurs dirigent des groupes de recherche à la maîtrise et sont à la base des concentrations de la maîtrise professionnelle et de la maîtrise de recherche.

De plus les professeurs enseignent également au baccalauréat dans les cours obligatoires et font en sorte que les connaissances théoriques et appliquées de leurs recherches sont transmises dans le curriculum de 1er cycle.  Voilà ce qui distingue l'École d'architecture de l'Université Laval.

Bien sûr en plus de ceci, l'École d'architecture se localise au cœur du Vieux-Québec dans un milieu architectural riche à la fois en patrimoine et en architecture contemporaine.  Une visite guidée est essentielle pour bien saisir toute cette richesse en plus de voir nos équipements technologiques (traceurs et imprimantes, découpeuse numérique de matériaux contrôlée par ordinateur).

L'enviable profil international, offert au baccalauréat, permet aux étudiants de troisième année de participer à une session ou une année d'échange dans l'une des nombreuses institutions partenaires de notre université. (plus d'une vingtaine d'ententes sur les cinq continents permet à chaque année à plus de 50 étudiants de profiter de ces échanges inter-universitaires).

Faut-il détenir un baccalauréat en architecture pour pouvoir accéder à la maîtrise ?

Pour accéder à la maîtrise professionnelle (M.Arch), un baccalauréat en architecture (ou un programme équivalent) est exigé.

Pour les programmes de maîtrises scientifiques (M.Sc.Arch ou M.Sc.DU), un programme de 1er cycle dans un domaine pertinent est exigé.  

Voir les exigences d'admission des différents programme sur www.arc.ulaval.ca.

Comment se déroule une session au baccalauréat en architecture?

Chaque trimestre comporte un atelier de design architectural où l'étudiant apprend en faisant des projets d'architecture et en appliquant les connaissances acquises dans les cours théoriques.  La complexité des projets augmente au fur et à mesure que l'étudiant progresse dans ses études.

Comment reconnaître un profil de technicien en architecture du profil de quelqu’un qui serait intéressé par un BAC?

Les idées, la créativité, l'innovation et le désir de faire beaucoup plus que les tâches procédurales et techniques qui sont demandées au DEC en architecture.  Généralement l'étudiant intéressé par le baccalauréat en architecture se sentira limité dans ses actions par ses pairs et ses professeurs en technique.  L'étudiant aimerait aborder des questions plus large et en abordant la créativité et les idées.  Lorsqu'un étudiant manifeste un désir de sortir du cadre cartésien et procédural de la technique, c'est un bon indicateur.

Je n’ai pas le cote R requise pour entrer au bac en architecture, puis-je l’augmenter en m’inscrivant dans un autre programme universitaire?

 

Il est très difficile d’augmenter une cote R en suivant des cours universitaires. Il n'y a aucune garantie d'admission.  Les programmes suggérés plus bas peuvent éventuellement permettre d’augmenter une cote R.

Quoiqu’il en soit, voici quelques explications et considérations. Puisque le programme de Baccalauréat en architecture de l’Université Laval est contingenté et comme vous pouvez le constater la compétition pour y accéder y est très forte. Si vous êtes détenteur d’un DEC, une conséquence importante, est qu’un seul critère est utilisé et utilisable pour l’admission, la cote R.

Par ailleurs, à partir du moment où vous êtes inscrit dans un programme de l’UL, pour transférer dans un programme contingenté (comme le bacc. en architecture), les règles suivantes s’appliquent.

  • En bas de 12 crédits (universitaires) d’accumulés, c’est uniquement les résultats académiques du CEGEP qui comptent ;
  • Entre 12 et 50 crédits c’est un pourcentage des résultats académiques du CEGEP et un autre de la moyenne cumulative (m.c.) obtenue dans le programme universitaire ce qui donne la cote de rendement Laval (CRL que vous avez fait calculer) ;
  • Et en haut de 50 crédits, c’est uniquement la m.c. qui est utilisée. À titre indicatif, après 50 crédits, il faut obtenir une moyenne cumulative de 3,33 et plus (B+) pour pouvoir espérer être compétitif avec les autres candidats.

Au fin du choix d’un programme (ou de cours), il faut savoir que pour le calcul de la CRL, le type de programme entre en ligne de compte, i.e. s’il est contingenté ou non, le profil des étudiants qui s’y inscrivent, si c’est un certificat ou un programme, etc... Actuellement, le programme du baccalauréat en architecture se classe 13e rang sur 208 ce qui en fait un programme avec un Indice de force de département (IFD) élevé.

Tout ça pour vous dire qu’il faut éviter les certificats (indice de force plus faible) et qu’il ne s’agit pas simplement de prendre un programme non-contingenté et d’y performer. Alors, les meilleurs choix de programmes sont : mathématique-informatique, mathématique, actuariat, physique ; les autres choix valables (mais avec un IFD plus faible) par ordre décroissant : ethnologie et patrimoine, communication publique, génie agroenvironnemental, informatique, et génie civil.

Si je n’ai pas la cote R minimale requise pour le programme, est-ce qu’une lettre de motivation ou une lettre de référence peut changer l’analyse de mon dossier ?

Non, une lettre de motivation ou de référence n'influence pas la décision finale.  La sélection est basée sur la cote R, et uniquement sur la cote R.

Le seul moyen de remonter sa cote R est de reprendre les cours du CEGEP qui ont obtenu les notes les plus faibles.  Vous devez vous informer auprès de votre établissement.

D'autres programmes, qui s'apparentent au Baccalauréat en architecture, pourraient vous permettre de vivre votre passion pour l'architecture de façon différente:  Les Baccalauréats en urbanisme, en design de l’environnement, en architecture d’intérieur ou en architecture de paysage pourraient vous permettre de travailler dans le domaine de l’architecture et vivre votre passion.

Aussi, si votre cote R est proche de celle exigée (27 et plus), nous vous conseillons de déposer quand même une demande d’admission.  La dernière cote R admise varie à chaque année en fonction des dossiers qui sont reçus et des offres qui sont acceptées.