Logo Université Laval Logo Université Laval

Faculté d'aménagement,
d'architecture,
d'art et de design

École
d'architecture

Le Soleil | Le SPOT vise large et voit grand pour l’été 2018

 

Article paru dans le Soleil le 17 juin 2018 par Henri Ouellette-Vézina


Pour sa quatrième édition qui a été lancée samedi soir dans Limoilou, le comité organisateur du SPOT (pour Sympathique parvis ouvert à tous) voit grand. Il entend offrir une programmation variée pour tous les âges, des plus jeunes aux plus vieux.

C‘est le parvis de l’église Saint-Charles-de-Limoilou, situé sur la 8e Avenue, qui a été sélectionné par l’organisation cette année. Celle-ci est composée de huit étudiants gestionnaires en architecture et en design de l’Université Laval, mais aussi de plusieurs bénévoles. 

LIRE AUSSI: Le SPOT ouvre ses portes pour l’été

Sur les lieux, les installations ne sont pas sans rappeler l’église à proximité. Le resto-bar, nommé Y’a du monde à la messe, ou les parcours de mini-putt — la trinité, le confessionnal et le cyclorama — témoignent bien de cette volonté à intégrer l’infrastructure religieuse à même l’endroit. 

En constante augmentation, le budget de l’organisme frise cette année les 200 000 $. La Ville de Québec, l’un des principaux collaborateurs, fournit près du quart de ces fonds. Le reste provient de divers partenaires comme Desjardins ou Première Ovation, mais aussi d’une campagne de sociofinancement sur La Ruche, lancée il y a quelques jours.

Dimanche en fin d’après-midi, plus de 2300 $ avaient déjà été amassés sur un objectif global de 10 000 $, fixé au préalable par l’organisation. 

Nouveautés à la tonne

En entretien avec Le Soleil, dimanche, l’une des coordonatrices du projet, Cynthia Gauthier, avoue cultiver de grandes attentes pour la saison estivale. «On espère vraiment que les gens seront au rendez-vous, qu’ils participent et qu’ils viennent découvrir nos nouvelles activités, lance-t-elle. On espère voir les nombreuses familles de Limoilou s’impliquer, mais on veut aussi voir toutes les générations y participer.»

Un lot de nouveautés s’ajoute d’ailleurs au concept pour 2018. En plus des installations entièrement faites en bois, une première, de nouvelles activités récurrentes voient le jour. Un circuit de vélo partira notamment de la boutique Vélo-Cartel, à Vanier, pour se rendre jusqu’au SPOT, où les cyclistes termineront l’activité en formule 5 à 7.

Des paniers de légume La Mauve seront dorénavant en vente sur le site, ajoute Mme Gauthier. «On aura donc sur place un point de chute pour des légumes biologiques», indique-t-elle. Des séances hebdomadaires de taïchi données par Kung-Fu Québec s’inviteront aussi au SPOT.

Samedi soir, la soirée de lancement semble avoir littéralement dépassé les attentes du comité exécutif. «Ça a vraiment bien été malgré le changement de date [le lancement était initialement prévu le 15 juin, NDLR]. Il y avait beaucoup de monde, vraiment plus que ce qu’on s’attendait. C’est un très bon signe pour le reste de l’été», convient l’étudiante. 

La totalité des installations sont faites de bois cette année, rendant une ambiance plus chaleureuse aux yeux des organisateurs.

{…}

Lire l’article complet : Le SPOT vise large et voit grand pour l’été 2018